fbpx

Archives février 2019

SÉCURITÉ EN RANDONNÉE

SÉCURITÉ EN RANDONNÉE

Randonner en confiance

Randonner en France, que l’on soit seul, en couple ou entre amis est très sécuritaire.

La structure d’accueil et les services, très présents, y sont pour beaucoup et l’on n’est jamais bien loin d’un secteur habité. Taxis ou navettes pour randonneurs sont aussi disponibles sur la plupart des parcours.

Sauf rares exceptions, les signaux cellulaires sont captables à peu près partout si vous souhaitez emporter votre téléphone portable – un plan « itinérance en Europe » de votre fournisseur est dans ce cas indispensable pour éviter le coût prohibitif des communications à votre retour – et en cas d’absolu besoin, on peut rejoindre assez facilement les services d’urgence et de secours.

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

L’ÉQUIPEMENT EN RANDONNÉE

L’ÉQUIPEMENT EN RANDONNÉE

Un investissement minimum … Vous ne partez pas en expédition!

Randonner « léger », avec bagages transportés, n’exige pas un équipement sophistiqué ni un investissement important dans le matériel. Voici ci-dessous les accessoires indispensables :

  • Un petit sac à dos de jour, capacité maximum de 30 L, avec un minimum d’armature séparant votre dos du sac, de bonnes bretelles de soutien et une protection de toile imperméable et amovible pour recouvrir ce sac en cas de pluie.
  • Un contenant pour l’eau – il est important de s’hydrater en randonnée – de préférence et très pratique une poche reliée à un tuyau permettant de boire en marchant.
  • Des bâtons de randonnée, bien pratiques également en montée ou descente. Rétractables, on les accroche au sac si on ne s’en sert pas et ils rentrent facilement dans le sac cargo à l’aéroport d’embarquement.
  • De bonnes chaussures de marche : c’est le plus important! Vous aurez pris l’incontournable précaution de les utiliser plusieurs fois avant votre départ afin de les former à vos pieds, sinon ampoules garanties dès le premier jour.

Évitez les chaussures de sport bon marché et trop flexibles, choisissez plutôt des souliers imperméables, à semelle anti-dérapante semi-rigide ou rigide, qui entourent bien les chevilles. Ce sera probablement votre seul investissement quelque peu conséquent mais vous ne le regretterez pas.

  • De bonnes chaussettes de marche évacuant l’humidité. En randonnée, votre capital ce sont vos pieds. Ils méritent donc toute votre attention.
  • Un chapeau à larges bords : par forte chaleur et grand soleil, plus de 75 % de notre perte d’eau dépend directement de la protection du dessus de la tête. En cas de pluie, vous apprécierez les larges bords de cet accessoire, surtout si vous portez des lunettes!

C’est la météo qui décidera finalement des vêtements que vous porterez chaque jour en randonnée. Privilégiez les vêtements évacuant la transpiration en évitant si possible le coton qui retient l’humidité près du corps au profit de matières synthétiques plus adaptées à cette activité. Pantalons de toile, shorts et T-Shirts sont toujours un bon choix, en association avec des sous-vêtements plus chauds en cas de fraicheur.

Emportez également avec vous une paire de sandales légères, indispensables à l’étape : la plupart des hébergeurs n’acceptent pas les souliers de randonnées dans les logements. Et changer de souliers en fin de journée est toujours bien agréable!

  • Particulièrement dans les maisons d’hôtes, gîtes du passant et fermes-étapes, certains hébergeurs permettent – contre une somme modique – d’utiliser laveuse/sécheuse pour nettoyer un minimum de linge. Bien apprécié en randonnée!

 

VOTRE SAC DE JOUR : uniquement le « STRICT NÉCESSAIRE »

  • Une veste et un pantalon imperméables (légers) en cas de pluie, la veste servant aussi de coupe-vent, même par beau temps.
  • Un chandail plus chaud en cas de fraicheur
  • Une paire de chaussette de rechange
  • Une mini-trousse de pharmacie
  • Lunettes de soleil et crème solaire
  • Une pochette étanche pour rassembler et protéger vos documents personnels (passeport, cartes de paiement, argent liquide) et petits objets précieux.
  • Le contenant pour l’eau
  • Un petit couteau de poche multi fonctions
  • Mouchoirs en papier et papier-toilette (les toilettes publiques peuvent être assez éloignées les unes des autres)
  • Éventuellement : pour les amateurs, un appareil photo et une petite paire de jumelles
  • Avec ce contenu « Strict Minimum », il restera toujours de la place pour le sac « diner -pique-nique » du midi.
  • Respect de l’environnement oblige, il restera également de la place pour quelques petits sacs « poubelle » pour y glisser vos déchets dont vous vous débarrasserez le soir à l’étape.

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

LES BAGAGES EN RANDONNÉE

LES BAGAGES EN RANDONNÉE

Voyager « LÉGER » – pourquoi se charger si on peut l’éviter?

En randonnée, « SE DÉPLACER LÉGER » contribue beaucoup au plaisir de la marche. Un petit sac à dos contenant seulement quelques effets indispensables suffit largement pour l’étape du jour.

Le transport de bagages est inclus dans toutes nos randonnées.

Prêts à 8 h le matin, ils seront ramassés par un service de navette puis livrés à l’hébergement suivant au plus tard en fin de journée …

Une solution assurément pratique et idéale

Règle incontournable : respecter le poids des bagages!

Un voyageur en partance vers l’Europe voyagera au moins avec une valise dont le poids est fixé actuellement à un maximum de 23 kg en classe ÉCONOMIE chez la plupart des transporteurs aériens.

En randonnée, règles des transporteurs locaux oblige, le poids maximum autorisé est de 12 kg par bagage.

La solution? Quitter le pays avec un sac de toile grand-format, solide et étanche – de type North Face par exemple – qui contiendra les 23 kg autorisés au départ mais inclura à l’intérieur un deuxième sac plié, de même type et de format moyen, dans lequel une partie des effets personnels pourra être transférée au départ de la randonnée.

On obtiendra ainsi deux bagages, chacun d’un poids autorisé, sans avoir à se séparer de l’ensemble de ces effets personnels pendant toute la durée du voyage.

ATTENTION : la petite valise de cabine est aussi considérée comme un bagage par les transporteurs locaux. Pour éviter tout supplément de frais de transport, pourquoi ne pas remplacer ce petit bagage par votre sac à dos de jour, celui que vous utiliserez – POUR MARCHER LÉGER – en randonnée?

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

LA RESTAURATION EN RANDONNÉE

LA RESTAURATION EN RANDONNÉE

Un rendez-vous exceptionnel avec la gastronomie locale …

Après une journée de randonnée, l’appétit est toujours au rendez-vous 
Une journée de randonnée commence toujours par un bon déjeuner et se termine toujours par un souper chez l’hébergeur, un menu à partager en commun avec les autres randonneurs.

 

Le menu* (3 services : entrée, plat principal et dessert) est généralement fort copieux : en région, l’hébergeur est particulièrement fier de proposer ses produits du terroir. Le RANDO-TOURISME c’est aussi un rendez-vous avec la gastronomie locale!
Ce menu est fixe en maisons d’hôtes, gîtes du passant et fermes-étapes et n’est pas un choix à la carte. Si certains plats vous sont interdits pour raison de santé (allergies) ou si vous êtes végétarien, il est important de le signaler à la réservation et l’hébergeur se fera un plaisir de vous accommoder. En auberges et hôtels, il est toujours possible de changer le menu contre un supplément.

La formule « demi-pension (déjeuner/souper) » est incluse dans nos randonnées partout où le lieu d’hébergement l’exige.

Si un choix suffisant de restaurants existe, la nuitée inclut seulement le déjeuner.

En « pension-mixte », il s’agira d’un mélange des deux formules, selon les lieux d’hébergement.

En randonnée, le diner est pris sous forme de pique-nique et n’est pas inclus. Randonnée exige, il n’est pas conseillé de faire un gros repas à midi! Avant le départ pour la journée, un court arrêt en épicerie permet de faire quelques provisions si l’hébergeur n’est pas en mesure de proposer, contre supplément, une « boite pique-nique ».

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

L’HÉBERGEMENT EN RANDONNÉE

L’HÉBERGEMENT EN RANDONNÉE

« Randonner » ne signifie pas toujours « Coucher à la belle étoile » 

Bon nombre de randonneurs aiment donner à leur randonnée un petit côté « aventure », n’hésitent pas à partir assez chargés et font halte dans les gîtes municipaux (le plus souvent ne disposant que de dortoirs) ou les terrains de camping. Si randonner de cette façon présente l’avantage de réduire les frais du voyage, cette formule n’est cependant pas du goût de tous.

L’autre option, le RANDO-TOURISME étant aussi la rencontre avec l’habitant, c’est de loger dans des hébergements conviviaux et de bonne qualité. Maisons d’hôtes, gîtes du passant, fermes-étapes, auberges et petits hôtels ** ou *** confortables, selon les disponibilités.

Quelques exemples :

Manoir de Fabrègues à Estain

Manoir de Fabrègues à Estain

Hôtel de la Paix à St-Palais

Hôtel de la Paix à St-Palais

Ferme-étape du Bicatou à Maslacq

Ferme-étape du Bicatou à Maslacq

Gîte Haitzpean à Lichos

Gîte Haitzpean à Lichos

En randonnée, nos hébergements disposent tous de chambres avec sanitaires privés (bain et/ou douche et toilettes) et sauf cas exceptionnel, il est assez rare d’avoir à partager ces sanitaires sur avec d’autres randonneurs.

LOGER CONFORTABLEMENT

« RANDONNER » ne signifie pas toujours « COUCHER À LA BELLE ÉTOILE » 

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

AU DÉPART DU QUÉBEC

AU DÉPART DU QUÉBEC

La France : une des destinations favorites 

Pour tout voyageur au départ du Québec et se rendant en Europe, traverser l’Atlantique pour faire uniquement une randonnée de quelques jours n’est pas très réaliste.

La situation est bien entendu différente pour celles et ceux qu’une randonnée pédestre de longue durée intéresse.

Cependant, à l’occasion d’un premier ou d’un nouveau voyage d’environ deux semainescorrespondant généralement à la durée moyenne d’un séjour de vacances en Europe –pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour concevoir un programme complet combinant quelques jours de randonnée en région avec du tourisme dans une ou plusieurs grandes villes?

C’est la formule que nous proposons pour joindre « l’UTILE À L’AGRÉABLE » et combiner le MEILLEUR DES DEUX MONDES.

Vous avez un projet de voyage déjà avancé mais potentiellement ajustable? Intégrer à l’agenda de votre voyage une partie pédestre est probablement réalisable
Votre projet reste à bâtir? Il nous fera plaisir de vous assister dans la conception et la réalisation de votre futur voyage, en randonnée et dans les grandes métropoles.

SVP, nous consulter.

Cliquez sur l’onglet « À LA CARTE » et suivez la démarche de 2 couples avant leur départ vers l’Europe.

De la conception à la réalisation : leur projet de voyage en France, leurs attentes et notre proposition.

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

DESTINATIONS RANDO-TOURISME

DESTINATIONS RANDO-TOURISME

L’Europe : un terrain de jeu idéal pour le rando-tourisme …

La plupart des pays européens proposent une très large variété de randonnées pédestres de tous niveaux.

Ils disposent pour cette activité de structures bien établies – en particulier le balisage des sentiers et le plus souvent le transport des bagages des randonneurs – ainsi qu’un grand choix d’hébergements jamais bien éloignés les uns des autres.

Le patrimoine historique et culturel – omniprésent dans les « vieux pays » invite tout naturellement à choisir un thème de voyage selon ses goûts.

RANDO-TOURISME

Voyager en Europe, c’est aussi découvrir les grandes villes. Combiner tourisme en métropoles et randonnée-découverte en région est assez simple : un bon réseau ferroviaire régional à partir des grandes villes permet de rejoindre assez facilement la plupart des départs de randonnée et d’en revenir.

Dans un premier temps, nous proposons des randonnées en France pour des raisons bien évidentes :  une langue commune et une des destinations favorites au départ du Québec …

EN PRÉPARATION : ITINÉRAIRES EN ALLEMAGNE, AUTRICHE, ITALIE et ESPAGNE …

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

CHOISIR SON NIVEAU

CHOISIR SON NIVEAU

Une étape à la fois …

La plupart de nos randonnées sont accessibles à tous n’exigent ni formation particulière, ni équipement spécial ou expérience préalable.

Le niveau de difficulté indiqué tient compte à la fois de la distance journalière moyenne, du temps de marche quotidien et des dénivelés, l’objectif étant d’être le plus près possible de la réalité.

FACILE : Pour tous – Peu ou pas de dénivelés significatifs – Temps de marche quotidien : +/- 4 H.

MODÉRÉ : Pour tous – La formule idéale pour une première expérience – En terrain vallonné avec un cumul de dénivelé positif de +/- 500 m – Temps de marche quotidien : +/- de 4 à 5 H.

MODÉRÉ + : Pour tous – Cumul dénivelé positif de 600- 800 m – Temps de marche quotidien : +/- 5 à 6 H – Certaines étapes exigent un peu plus d’effort (distance plus longues et/ou dénivelés positifs plus marqués)

 

SOUTENU : Cumul de dénivelé positif assez significatif, 800 à 1000 m – Temps de marche quotidien : + de 6 H – Une bonne condition physique et le goût de l’effort sont des préalables.  

TRÈS SOUTENU : Circuits plus exigeants …  Il ne s’agit pas « d’expéditions » mais ce niveau requiert une excellente condition physique, une bonne expérience de la marche et le goût du défi.

Tous les circuits proposés sont modulables. Il est possible de raccourcir certaines étapes ou d’intégrer une journée de repos dans le programme.

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

QUEL TYPE DE RANDONNÉE?

QUEL TYPE DE RANDONNÉE?

Trouver « Chaussure à son pied » … à chacun son chemin …

EN LIBERTÉ (individuel) ou ACCOMPAGNÉ (groupe constitué)?

Partir en randonnée LIBERTÉ, c’est avant tout décider et maîtriser ses propres choix. C’est marcher seul, en couple ou entre amis et partager cette expérience. C’est décider de ses dates, de la durée, de sa destination et sélectionner son séjour en fonction de ses priorités.

ACCOMPAGNÉ : c’est se joindre à un groupe, accepter des dates fixes et un programme défini laissant souvent peu de place à l’autonomie malgré l’avantage d’un accompagnement professionnel. SUR DEMANDE, nous pouvons vous proposer des circuits de groupes constitués. SVP, nous consulter.

RANDONNER EN LIBERTÉ : À LA PORTÉE DE TOUS

RANDONNÉE EN ÉTOILE : à partir d’un hébergement fixe avec des randonnées journalières à partir de ce point. Ce n’est pas toujours le cas mais il est souvent indispensable de disposer d’un véhicule permettant de rejoindre, à courte distance dans la région, le départ d’un circuit et d’en revenir après la randonnée.

RANDONNÉE AUTOTOUR : courts séjours dans des endroits différents, des déplacements entre les hébergements avec un programme de belles randonnées dans une région plus vaste. Il est de ce fait incontournable de disposer d’un véhicule.

RANDONNÉE SEMI-ITINÉRANTE : Courts séjours dans des hébergements différents, incluant divers services de transfert selon le programme (taxi – navette – train régional etc..) et un programme de belles randonnées. Très comparable à la formule AUTOTOUR mais sans son propre véhicule.

RANDONNÉE ITINÉRANTE : Authenticité, dépaysement complet et retour aux sources sont au rendez-vous ! Le plus souvent linéaire et thématique, ce type de circuit propose entre autres une rencontre plus spécifique avec l’histoire, le patrimoine et la culture régionale sur un secteur particulier.

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!

QUELLE DURÉE?

QUELLE DURÉE?

Une décision très personnelle et « À la Carte »

Pour vivre pleinement une première expérience « randonnée », un circuit d’environ une semaine devrait être considéré.

C’est une période minimum pour « se déconnecter » vraiment du quotidien et découvrir réellement cet autre monde fascinant qu’est la marche en région, en prenant son temps et à son propre rythme.

La randonnée, ce n’est pas uniquement mettre un pied devant l’autre … C’est un retour aux sources : découverte d’un territoire, d’un patrimoine, rencontre avec l’habitant, échange et partage avec les autres randonneurs. En ce sens, y consacrer plusieurs jours permet de vivre pleinement l’expérience et d’en retirer tous les avantages.

Dans cet esprit, la plupart des circuits que nous avonschoisis proposent 5 à 6 jours de randonnée.

Pour un randonneur occasionnel, cette « durée suggérée » c’est aussi l’occasion de se donnerla chance – sur une période raisonnable et suffisamment pertinente – de découvrir « en liberté » ses propres capacités et ses talents cachés.

 

D’autres circuits sont disponibles, sur demande, pour les amateurs de marche de plus longue durée. SVP, nous consulter.

 

REVENIR AU SOMMAIRE ET CHOISIR UN NOUVEAU THÈME!